Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Association Doëlan-Clohars-Environnement
  • : Protection et valorisation des sites, sentiers, chemins, faune et flore, eaux et mer, patrimoine et cadre de vie à Clohars-Carnoët (29360) contact : asso.dce@gmail.com
  • Contact

Vie de l'association

En cliquant sur les mots et années soulignés ci-dessous vous accédez aux documents :   

> Statuts votés le 28 octobre 2010 (sur le site de l'association) cliquer sur : link

Journal annuel de "DCE" des années :  2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005 -

2006 - 2007 - 2008  - 2009 -  2010  - 2011 -   2012  - 2013

Recherche

Pages

5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 20:19

Algues 1535 Algues 1536

Dimanche 3 août dernier à 15 heures, la manifestation « sur terre et sur mer » organisée à TRENEZ, a réuni plus de 500 personnes et une quarantaine de bateaux, voiliers et pécheurs, pour marquer leur opposition au projet industriel de culture d’algues (et de coquillages) à 800 mètres des côtes, face aux ports et aux plages de Moëlan, et également contre le débarquement des barges à Doëlan rive-gauche.

Un grand succès pour la participation et l’organisation parfaite de ce rassemblement !

Se sont exprimés les représentants des associations, dont Laurence Bineau, Présidente de DCE, et également les élus, très remontés contre le projet, en particulier le Maire de Moëlan,  Marcel Le Pennec, et la députée européenne, Françoise Grossetête.

Discours qui ont été très applaudis par l’assistance.

 

Algues 1531Algues 1534

 

(photos DCE)

Partager cet article
Repost0
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 10:38

Bonjour,

 

Manisfestation demain à 15 heures sur la plage de TRENEZ (route de Kerfany, Moëlan), à l'appel de 6 associations, dont DCE, pour marquer notre désaccord avec le projet de cultures d'algues à Moëlan, dans l'état actuel  du projet.

 

DIMANCHE 3 AOUT 2014 A TRENEZ, 15 H !!!!

UN RENDEZ VOUS A NE PAS MANQUER

 

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 22:54

Bonsoir,

C'était un oubli ! la manifestation du 3 août à Trenez commencera à 15 heures

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 15:05

Bonjour,

DCE et les cinq autres associations du rassemblement appelent à une manifestation Dimanche 3 août 2014 à Trenez, sur la plage et en mer, pour marquer notre opposition au projet industriel de culture d'algues (et de coquillages), que nous avons developpé dans nos articles récents.

Venez nombreux, parking de la plage et autres indications sur place pour garer.

Par mer, rassemblement de bateaux devant la plage (tenir compte pour les départs et mouillages des hauteurs d'eau, coef de marée 55, PM 9:48 et           BM 16:13

 

lieu : plage de TRENEZ à Moëlan-sur-Mer (route de Kerfany)

Voir le lien ci-dessous

link (plage de Trenez)

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 22:38

rassemblement doe¦êlan 19-07-14 n17rassemblement doe¦êlan 19-07-14 n12rassemblement doe¦êlan 19-07-14 n15rassemblement doe¦êlan 19-07-14 n09


Samedi dernier 19 juillet, à l'appel des 9 associations locales et régionales de défense de l'environnement et de la mer, entre 450 et 500 personnes se sont mobilisées sur les deux rives du port de Doëlan, le plus menacé par ce projet industriel, pour dire NON à un projet inquiétant à plus d'un titre.

Ces associations sont composées de personnes responsables qui se sont renseignées sur les conditions d'exploitation - du moins celles qu'on bien voulu exposer les promoteurs du projet - et leur conclusions sont à ce jour très négatives, autant sur l' impact de ce projet sur le littoral marin, sur les côtes avoisinantes et sur la navigation - de plaisance comme de pêche -, que sur les nuisances que créeront immanquablement le débarquement de tonnes d' algues à DOELAN et leur acheminement vers les lieux d'exploitation.

rassemblement doe¦êlan 19-07-14 n16

 

Le combat ne fait que commencer et à ce titre le premier rassemblement de Samedi dernier a été une vraie réussite.
Maintenant le mouvement va prendre de l'ampleur et tous sont décidés…

 


… A NE RIEN LACHER, JAMAIS

 

 

Algues 1024

 

Le collectif d'associations


 

 

 


Partager cet article
Repost0
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 20:53

A l'appel des associations, venez nombreux sur le port de Doëlan Samedi à 15 H pour dire NON au projet contesté de cultures marines.

 

Voici le texte de l'appel :

                         RASSEMBLEMENT       DOELAN      SAMEDI 19 JUILLET

                                                            15 HEURES

      Le groupe d’Associations opposées au projet industriel de cultures marines appelle à se rassembler sur les deux rives du port de DOELAN, le samedi 19 juillet 2014 à 15Heures.

                      Bretagne Vivante- ERB- RBBM- ACR- APPUB- DCE

 

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 22:05

Algues 0944Algues 0945 (2)

 

 

DCE vient de publier son premier tract concernant le projet de cultures d'algues au large de la commune de Moëlan.

Il alerte sur le projet ALGOLESKO et ses consequences prévisibles pour les riverains des côtes concernées et pour les plaisanciers navigant dans cette zone très fréquentée.

Le document est photographié ci-dessus. Vous pouvez aussi vous le procurer sur le terrain auprès des équipes de DCE, et des 8 autres associations signataires.

Partager cet article
Repost0
30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 14:00

 

 

 ----->   La prise de position officielle de DCE sur ce sujet a été publiée sur ce blog le 19 mai 2014.

 

Suite à cette prise de position, plusieurs membres du bureau de DCE ont été reçus par M. Juloux, Maire de Clohars-Carnoët.

 

A l’issue de cette visite le bureau de l’association DCE tient à faire part à tous de son inquiétude quant au projet de culture d’algues marines sur le littoral. En voici les principales raisons :

 

Le projet a été établi en dehors de toute concertation avec les associations environnementales contrairement à ce qui est prévu par la loi.

 

L’enquête publique s’est  déroulée sans grande publicité dans la presse et à une période  inadéquate….entre les fêtes de fin d’année 2013…

 

La taille de l’emprise du projet sur le domaine maritime est surdimensionnée (5 kilomètres de longueur sur plus d’un kilomètre de largeur) et portera  atteinte à la circulation des plaisanciers et des pêcheurs côtiers.

 

La durée de la concession du projet varie selon les réunions, mais semble sans commune mesure avec la réalité de l’entreprise et des ses débouchés économiques à long terme.

 

On note une absence totale d’étude d’impact sur les risques pour la faune et la flore marines…pas d’état initial du milieu ni même de courantologie, par exemple des conséquences de plusieurs milliers de bouées en  surface, sans compter les milliers de corps morts en béton déposés sur les fonds.

 

La prévision d’emplois liée au projet est  variable, et ne paraît pas rigoureuse alors que l’expérience de réalisations existantes devrait le permettre un certain réalisme. Cette seule prévision initiale a pourtant déjà reçue un accueil favorable de la part des autorités et l’octroi de subventions….

 

La faisabilité d’un débarquement sur les quais de Doëlan est pour le moins hasardeuse. La cale de la rive gauche est soumise à un fort courant et au ressac.
Le chenal doit rester libre pour la circulation maritime et les mouillages destinés à l’accueil des plaisanciers de passage pour y faire escale ou s’y réfugier doivent être aisément accessibles.

 

Faire passer par la rue de KERUSTER des tracteurs et des remorques lourdement chargées (sans doute de type étanches) semble peu compatible avec les infrastructures piétonnes mises en place pour un meilleur accueil des piétons et des touristes.

 

Si comme le confirme le premier magistrat de la commune, il serait hors de question de passer par le centre bourg, on peut se demander quel serait l’itinéraire emprunté pour rejoindre  Kerhuiten en Moëlan. Aucune réponse là encore dans le dossier présenté par le promoteur.

Serait-ce  le carrefour de Portsach vers Langlazic puis la route de St Jacques en direction de Kervenou Doëlan ?

Que de détours inutiles, de pollutions prévisibles et de risques d’accident car la voirie n’est pas prévue pour recevoir ce genre de trafic.

 

DCE n’a pas pris une position de refus « à priori »  concernant la culture des algues dans le cadre du développement du littoral, mais l’association ne peut accepter les faiblesses et les incohérences du projet dans son état actuel.

 

DCE appelle tous ceux qui veulent exprimer leurs craintes à se rendre à la Mairie de Moëlan pour consigner leurs observations dans le cahier mis à la disposition du public…, en attendant qu’il en soit de même à Clohars-Carnoët.

 

 

Partager cet article
Repost0
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 21:54

                 PROJET D’AQUACULTURE  ALGOLESKO ET BAMEJYOT SUR LE LITTORAL

              DE LA COMMUNE DE MOELAN ENTRE MERRIEN ET BRIGNEAU

 

  1.     A la lecture du dossier où l’on ne compte plus les « a priori », les « il semble que », les verbes au conditionnel   

  2. En raison d’une enquête publique réalisée au moment des fêtes de  fin d’année et donc passée inaperçue…

  3.     En l’absence du manque de concertation (pourtant obligatoire) avec notre association qui n’a jamais été informée ni par les élus, ni par les auteurs du projet…

  4.     Après avoir participé à trois réunions :

              ° le 17 Avril à Moëlan à l’initiative du Maire, pour un tour de table avec les associations.

              ° le 22 Avril à Moëlan en présence des représentants : de la Préfecture du Finistère, de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer, des Maires des Communes avoisinantes, de l’Ifremer de Concarneau, des Associations et des porteurs du projet. (nous tenons à préciser ici qu’il n’y a pas eu d’insultes échangées à cette réunion, contrairement à ce qui a été écrit dans la presse, laquelle était absente, à la demande des auteurs du projet.)

              ° le 12 Mai à Moëlan à l’initiative du Maire, pour la présentation du projet, lors d’une réunion publique, suivie d’un débat.

  5.     Face aux interrogations de nos adhérents de plus en plus nombreuses chaque jour.

Voici en résumé nos inquiétudes provoquées par une aventure économique peu ou pas créatrice d’emplois et qui a déjà bénéficié pour la mise en place du projet, d’une subvention de 37000 euros du Conseil Général.

Trois hommes d’affaires, Monsieur LEGORJUS, Monsieur PRAT et Monsieur THAERON (ostréiculteur à Riec-sur-Belon), envisagent donc d’occuper l’espace maritime sur plus de 300 hectares (1 km sur 5 kms) pour un élevage intensif d’une algue (la laminaire saccharina latissima), couplé à une production d’huîtres et de moules, le tout sur filières. L’emprise-mer est plus proche des 400 hectares que des 300 annoncés, compte-tenu des infrastructures de protection. L’eau est classée catégorie B  (A c’est insalubre)

Le site est entre deux zones classées Natura 2000, et face à deux rias (Merrien et Belon), où les huîtres connaissent « comme partout » (citation de Mr Prat) une forte mortalité.

Le projet implique des milliers de bouées (environ 7000) visibles de la côte, d’innombrables corps-morts au : 1465 m2 recouverts de béton (650 tonnes)

La concession a été demandée pour 35 ans.

Il n’y a pas d’étude d’impact sur l’environnement, ni d’étude de courantologie précise. Le courant dominant remonte du SE au NO vers Trénez, Kerfany, Raguenez, les Glénan.

Les algues doivent être récoltées avant maturité (en principe au mois de juillet) sinon la libération de spores peut devenir invasive.

Compte tenu de la dégradation météorologique, tempêtes en toute saison, houle de plus en plus fréquente depuis deux ou trois années, nous craignons que la récolte ne puisse se faire à temps et que nos rivages soient envahis d’un surplus de laminaires et de coquillages morts et très coupants.

Face à de mauvaises prévisions de récolte ou de maladies (champignon phycomelaina  laminaria- rapport des ACR 29), les engrais et les produits phytosanitaires peuvent être utilisés…

Le débarquement des algues (30 à 40 tonnes / jour pour commencer) est prévu à Doëlan Rive Gauche, cale Cayenne, au pied de la friche Capitaine Cook au moyen de barges de 17 mètres à la motorisation très bruyante.

Les auteurs du projet semblent ignorer le fort ressac qui existe à cet endroit selon les vents dominants, et qu’ils vont devoir faire face à des difficultés bien connues des usagers du port.

Les algues seront acheminées sur des routes étroites et sinueuses par tracteurs et remorques jusqu’au village de Kerhuiten (village moëlannais proche de Merrien) via Keruster, Langlazic puis Saint-Jacques ou le bourg de Clohars (à la réunion du 22 avril, le responsable des transports n’avait pas encore fait son choix). Les laminaires qui doivent être traitées dans les 3 ou 4 heures après la récolte seront lavées à l’eau douce, essorées puis séchées grâce à des chaudières à bois dans les hangars d’un élevage de dindes reconverti (à grands frais), si l’autorisation est accordée.

              Il faudra certainement prévoir du triple vitrage d’insonorisation pour le complexe hôtelier prévu au-dessus de la cale de débarquement compte-tenu du bruit des moteurs des barges et de ceux des tracteurs remontant une forte déclivité. Nous n’avons pu obtenir les horaires des débarquements (en fonction des marées ?), leur durée, le nombre de rotations ainsi que la durée d’exposition au bruit.

            Ces algues sont destinées aux acquéreurs asiatiques (japonais -chinois ?) qui sont en train de passer à la nourriture occidentale et qui vont peut-être bientôt préférer les crêpes bretonnes à leur nourriture traditionnelle !

                 Il est donc justifié de se demander si ce projet en grande partie financé par des fonds publics est économiquement viable. La préservation de notre littoral (déjà mis à mal) est bien plus importante sur tous les plans.

 


Association DCE

 

 

DCE vous invite à poster vos commentaires sur ce projet sur ce blog...

 


Partager cet article
Repost0
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 21:20

 L A R G E     R E U N I O N     A S S O C I A T I V E     O R G A N I S E E

        
J E U D I     2 2    M A I     2 0 1 4     A     1 0 H 3 0


A   L A  M A I S O N   D E S    A S S O C I A T I O N S   A  St  J A C Q U E S
2 9 3 6 0   C L O H A R S – C A R N O E T

 

Objet : Faire le point du dossier «  Cultures marines à Moëlan-sur-Mer – Projets Algolesko & Bamejyot » et envisager les modalités de  «Collectifs».         

 

Parlez-en autour de vous . VENEZ NOMBREUX !

Partager cet article
Repost0