Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Association Doëlan-Clohars-Environnement
  • : Protection et valorisation des sites, sentiers, chemins, faune et flore, eaux et mer, patrimoine et cadre de vie à Clohars-Carnoët (29360) contact : asso.dce@gmail.com
  • Contact

Vie de l'association

En cliquant sur les mots et années soulignés ci-dessous vous accédez aux documents :   

> Statuts votés le 28 octobre 2010 (sur le site de l'association) cliquer sur : link

Journal annuel de "DCE" des années :  2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005 -

2006 - 2007 - 2008  - 2009 -  2010  - 2011 -   2012  - 2013

Recherche

Pages

4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 21:01

DCE s’est déjà réuni au sujet de ce projet sur lequel les informations les plus diverses circulent et qui fait polémique !

Nous avions publié un article sur ce projet le 31 janvier dernier, au moment de l’enquête publique en Mairie.

Pour le moment chacun aimerait en savoir plus, car les enjeux pour Moëlan, Doëlan et le littoral sont majeurs.

 

Une réunion d’information sur le sujet aura lieu le Lundi 12 Mai 2014, à 18 heurs 30, à l’Ellipse (Moëlan-sur-Mer)

 Venez nombreux !

 

DCE sera bien sur là, et attend des précisions sur les aspects scientifiques, économiques et environnementaux du projet.

 

Nous publions un article sur l’exploitation des  algues, écrit par le Centre d’études et de valorisation des algues (CEVA)

> Cliquer sur : link

 


Partager cet article
Repost0
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 22:32

 

Un projet de culture d'algues sur filières en mer sur la façade de la commune de Moëlan, à l’initiative d'un ostréiculteur de Riec-sur-Belon, a été présenté en Mairie de Clohars-Carnoët de manière très discrète.

            Ce projet à fait néanmoins l’objet d’une enquête publique du 4 au 18 janvier dernier, pour laquelle nous ne connaissons pas le résultat.


 Une série de photos du document d’information a été prise par un de nos adhérents. Vous trouverez ces photos sur le blog (au nombre de 59, leur téléchargement à partir du dossier zippé et leur lecture n’est pas simple, mais possible pour les plus courageux et les plus intéressés)

 

----> Cliquer sur le lien ci-dessous pour y accéder

 link

Selon ses promoteurs ce projet prévoirait que 150 tonnes d'algues prélevées quotidiennement sur le site, seraient déchargées au port de Doëlan Rive Droite, puis transportées par camion-remorque jusqu’au lieu de séchage et de traitement, situé sur la commune de Moëlan.

 

Affaire à suivre donc, avec vigilance, tant les enjeux environnementaux potentiels sont importants, pollution, bruit, circulation, etc.…

 

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 21:06

DCE vous informe que l'association DRE AR VINOJENN fête ses 20 ans Dimanche prochain 8  septembre, à partir de 9 heures, au

Camping de Croas en Ter - Clohars-Carnoët 

avec toute la journée, randonnées pédestres et équestres, marche, restauration, animations diverses...

 

Renseignements complémentaires sur le blog :

http://dre.ar.vinojenn.over-blog.com

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 21:38

Bonjour,

DCE vous informe du programme de la semaine du 1er au 7 avril 2013 organisé par la COCOPAQ, dans le document joint.

clicquer sur link pour accéder au document)

 

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 15:41

 

 

Photo0002

 

 

 

Notre ami et adhérent DCE Roland Girault nous fait le récit de sa rencontre insolite :

Le 17 juillet, enfin une mer et un vent raisonnables pour aller tirer des bords devant notre petit port préféré. Hélas, ce fut aussi l'occasion de découvrir un triste spectacle, à à peu près 1 mile du port : une baleine morte qui dérivait. Elle faisait au moins 8 mètres de long (mon bateau en fait 6), foi de breton !

 

Probablement la même, il faut l'espérer, que celle dont on a parlé dans la presse locale près de Lorient.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 22:59

Nous avions posté ici le 6 janvier l'avis du Conseil d'administration de notre association DCE sur cette affaire :

 

      " Suite à la consultation des membres de notre conseil d'administration et de nombreux adhérents, notre association DCE se prononce contre l'extension de l'élevage de dindes à Kerhuiten"

 

Nous reproduisons plus bas l'article paru dans Ouest France le 20 janvier, concernant le résultat du vote du Conseil Municipal de Moëlan-sur-Mer, qui s'est opposé à l'extension de cet élevage.

 

DCE se félicite de ce vote conforme à son propre avis, et attend la décision définitive qui sera prise sur ce projet par le Préfet.

  

 

Les élus contre l'extension de l'élevage de dindes de Kerhuiten - Moëlan-sur-Mer
Ouest-France, le Vendredi 20 janvier 2012

 

 

Madeleine Kergoat, adjointe à l'économie et à l'agriculture, a, lors du conseil municipal de mercredi, présenté, pour avis, la demande d'extension de l'élevage de dindes et la station de compostage formulée par la SARL Kerhervé de Kerhuiten. Vote contre mais de justesse.

« L'exploitation compte quatre poulaillers. Le projet prévoit d'en construire deux autres de 1 800 m 2 chacun en continuité d'un bâtiment et de la station de compostage qui traiterait la totalité des effluents. Soit une augmentation de 39,72 % du nombre d'animaux équivalents. » Avec un emploi à la clé.

Nombreuses remarques

Une enquête publique a eu lieu du 5 décembre au 5 janvier. Le commissaire enquêteur nommé par le tribunal administratif de Rennes est Jean Le Garrec. « Il y a eu de nombreuses remarques d'association environnementales, des riverains, particuliers, Chambre d'agriculture, industriels de l'agroalimentaire. » Depuis, l'agriculteur a proposé de diminuer d'un tiers les surfaces des nouveaux poulaillers.

Un emploi

Denis Sellin, conseiller municipal communiste, a, en son nom propre, expliqué que « pour un élu, c'est difficile de se prononcer. J'ai lu les avis et me suis renseigné auprès des associations de défense de l'environnement. J'ai visité le site reçu par Frédéric Kerhervé. Étant donné l'avis des experts, je leur fais confiance, je donne un avis favorable. » Claire Prononce (communiste) : « Je vais m'abstenir. Je crains l'impact de ce développement d'entreprise avicole sur l'environnement, sur l'eau, le sol, la santé. Mais, il y a une création d'emploi. »

Précautions

Joseph Mahé (Droite) : « Notre environnement doit être protégé. Mais, nous faisons confiance aux services de l'Etat. Il y a des créations d'emploi en aval et en amont. Pour vivre, il faut travailler mais également se nourrir. »

Marie-France Deffay a demandé que le vote se fasse à bulletin secret ce qui a été accepté à l'unanimité.

Trois critères de réflexion

Thierry Gouéry, membre de la majorité, a lu ensuite une proposition s'articulant en trois chapitres. Sur l'urbanisme : « l'exploitation est située dans un hameau, la taille et l'implantation semblent facteurs de nuisances. » La qualité de l'eau : « le Merrien est une rivière ostréicole avec deux entreprises. Des doutes subsistent sur le maintien de la qualité de l'eau. » Type de production : le conseil régional soutient « une production agricole autonome et durable en lien avec les agriculteurs. Ce projet relève d'une agriculture intensive. »

Thierry Gouéry a donc proposé au conseil d'émettre un avis négatif.

Résultat du vote à bulletins secrets : sur 29 votants, 11 votes pour, 3 abstentions et 15 voix contre.

L'avis du conseil municipal est donc négatif. Mais c'est le préfet qui, in fine, donne l'autorisation ou non. 

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 22:30
Nous publions ci-dessous la position de l'association Doëlan-Clohars-Environnement concernant le projet d'extension d'un élevage de dindes à Kerhuiten, lieu-dit dans la commune de Moëlan-sur-Mer. 
Ce document a été déposé à la Mairie de Clohars-Carnoët, et une lettre reprenant les mêmes arguments a été adressée dans les délais impartis à Monsieur le Maire de Moëlan.
La position de DCE reflète celle de la quasi totalité des membres du Conseil d'administration, elle fait suite à le consultation des documents mis à disposition du public  au cours de l'enquête publique ouverte jusquau 5 janvier 2012.
En décembre DCE avait alerté les lecteurs de ce blog  et demandé à ceux qui le souhaitent de prendre connaissance du dossier et de faire part éventuellement de leur position. 

 

Position de DCE :

 

      " Suite à la consultation des membres de notre conseil d'administration et de nombreux adhérents, notre association DCE se prononce contre l'extension de l'élevage de dindes à Kerhuiten.

 

        D'une part, ce type de production animale est contraire au respect de l'environnement (rejet de déchets hautement toxiques) et au bien- être des animaux.

        Dans la situation gravissime de pollution des algues vertes à laquelle est confronté le littoral breton, tout épandage devrait être proscrit sur la frange côtière de même que sur les bassins versants. Sur les communes de Clohars-Carnoët et  de Moëlan-sur-Mer, nous avons constaté des épandages en bordure de côte et à proximité des habitations.

       Dans le secteur de Kerhuiten, il y a deux ruisseaux qui aboutissent à la ria de Merrien et un autre à Port Baly.

 

      D'autre part, est-il logique de laisser se développer un élevage industriel avec toutes les nuisances qu'il provoque dans une zone en pleine urbanisation? En effet, depuis 7 à 8 ans, 12 maisons sont sorties de terre, 2 rénovations ont été réalisées et 3 terrains constructibles sont en cours de commercialisation dans ce secteur.

 

     Quelle Bretagne allons-nous léguer à nos enfants? Il est grand temps de réagir et de passer à une agriculture respectueuse de l'environnement "

 

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 11:45

Kerhuiten (Moëlan)

L'extension d'un élevage industriel de dindes est envisagé par l'EARL Kerhervé à Kerhuiten (Moëlan sur Mer). Augmentation de 75 % de la surface des poulaillers et de 60 % de la production.
Ce projet est bien sur soumis à autorisation et une enquête est ouverte par  les municipalités concernées et en particulier à Clohars-Carnoët. 
Les documents sont consultables à la Mairie de Moëlan les 22 et 30 décembre (de 9 à 12h) et le 5 janvier (de 14 à 17 h)
L'enquête publique est ouverte jusqu'au 5 janvier 2012
Pourquoi sommes nous concernés ? parce qu'un élevage de ce type peut avoir des conséquences néfastes sur l'environnement, bien au delà de la commune de Moëlan, via l'émission d'ammoniac qui se dépose selon les spécialistes dans un rayon de 50 km en fonction des vents (d'ouest dominants) 
Clohars-Carnoët est donc concerné, et Doëlan en particulier...
Nous appelons donc à vous rendre nombreux à la Mairie de Clohars pour donner votre avis avant le 5 janvier, un régistre y est ouvert pour recevoir commentaires et doléances.
Bien entendu DCE fera connaître sa position officiellement d'ici là !   
Partager cet article
Repost0
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 18:02

 

cliquer sur  link  pour litre l'article du Télégramme du 29 septembre 2011, suite à la réunion que nous avions annoncée dans notre blog DCE
Partager cet article
Repost0
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 20:47
Sur le même sujet que notre article précédent, vous pourrez lire celui publié par Ouest-France le 19 septembre sur la conférence de Vendredi 23 à Clohars....

DCE 

 

 

 

Jeudi, en fin d'après-midi, Denez Duigou, adjoint au maire chargé de l'urbanisme, annonçait que le 23 septembre, à la salle des fêtes à 18 h 30, le cabinet Le Roy, Gourvennec, Priau de Brest donnerait une conférence-débat, pour informer le public sur l'application de la Loi littoral dans le futur Plu. « Cette réunion voulue par le maire aura pour objet de faire la différence entre la loi littorale et la protection de la bande littorale des 100 m. »

 

La conférence, faite par des juristes, « aura également pour objet de mieux cerner les incidences majeures sur le Plu, les obligations... Construction dans l'alignement du bâti existant, et interdiction du « mitage » d'une commune. »

 

La loi du 1 er janvier 1986 sera donc expliquée aux Cloharsiens, qui pourront poser des questions sur la préservation du paysage, les terrains, les limites de l'urbanisation des hameaux, Doélan, Le Pouldu et autres. D'après l'intervenant, le Plu est en route, l'enquête publique devrait démarrer en début d'été, alors que les résidants secondaires seront arrivés, pour être finalisée en fin d'année.

 

(article paru dans Ouest-France le 19 septembre 2001)

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0