Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Association Doëlan-Clohars-Environnement
  • : Protection et valorisation des sites, sentiers, chemins, faune et flore, eaux et mer, patrimoine et cadre de vie à Clohars-Carnoët (29360) contact : asso.dce@gmail.com
  • Contact

Vie de l'association

En cliquant sur les mots et années soulignés ci-dessous vous accédez aux documents :   

> Statuts votés le 28 octobre 2010 (sur le site de l'association) cliquer sur : link

Journal annuel de "DCE" des années :  2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005 -

2006 - 2007 - 2008  - 2009 -  2010  - 2011 -   2012  - 2013

Recherche

Pages

3 février 2021 3 03 /02 /février /2021 09:20

Chers adhérents, 

DCE continue d’entretenir une relation solide avec le service de l'architecture et du patrimoine du Finistère qui est chargé de s’assurer du respect des règles du plan de gestion applicable aux Sites Patrimoniaux remarquables (nouvelle appellation qui a remplacé l’AVAP) ainsi que du patrimoine, de l’architecture, du paysage naturel et de la qualité des constructions et de leur insertion harmonieuse dans le milieu.  

Un rendez-vous en visio conférence en cette fin janvier nous a permis de faire un tour des sujets qui nous préoccupent avec trois sujets principaux : les chemins creux, le projet Jaclin et l’installation de food-trucks et restaurants de plage ou de port.

Les chemins creux

Nous avons relayé notre inquiétude quant à la modification dans le PLUI de Quimperlé Communauté de l’appellation “chemins creux” en “circulation douce” qui n'apporte pas la même protection. Un avis négatif sur ce projet de PLUI a été rendu par le préfet du Finistère en octobre 2020 demandant notamment un projet “plus sobre dans ses projections d’urbanisation”. Un nouveau projet est donc à l’étude pour validation selon le site de Quimperlé Communauté au début de l’été 2021. Les mois qui viennent vont donc être cruciaux. L’un des objectifs principaux de DCE est de parvenir à une réinscription des chemins creux en tant que tels dans les documents. Pour cela DCE va contacter toutes les associations de protection de l’environnement et de protection des chemins du territoire de Quimperlé Communauté pour leur proposer de formaliser une contribution commune.

Le projet Jaclin sur la friche Capitaine COOK

DCE a partagé son appréciation plutôt favorable au projet et notamment sur ses qualités architecturales (un article complet sur l’historique du site et un focus sur le projet sera publié dans la prochaine lettre de DCE). DCE a mis l’accent sur deux points de préoccupation en particulier : la circulation (avec rappel des interrogations relatives au dimensionnement de la rue de fontaine) et le bruit. Nous avons demandé qu’une attention toute particulière soit portée au traitement acoustique des abords des salles de réception.

Installation de food-trucks et restaurants de plage ou de port

Le service de l’architecture et du patrimoine nous a informé du nombre croissant de demandes d’installation d’établissements de restauration sur les bords de mer et de plage. Il nous a précisé leur doctrine : des autorisations peuvent être données à condition que l’installation de ces établissements soit éphémère et réversible. Pour aller plus loin, DCE a suggéré une charte destinée aux propriétaires de ces “restaurants” qui valoriserait le respect de l’environnement (engagements verts…)

Nous avons par ailleurs évoqué la possibilité que DCE rappelle auprès de ses adhérents et plus largement des nouveaux habitants ce que « site patrimonial remarquable » implique et relaie des ressources, notamment des fiches conseils sur les interventions sur les maisons (menuiseries, enduits etc). Nous avons également réitéré notre souhait commun d’organiser une marche exploratoire du patrimoine doëlannais, à programmer lorsque cela sera à nouveau possible.

Des échanges et un début d’année qui s’annoncent donc particulièrement constructifs ! 

Nous tenons à remercier les ABF pour leur soutien, leur confiance et leur écoute attentive chaque année.

Partager cet article
Repost0
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 22:04

L'orchestre qui s'est installé Dimanche soir 19 août vers 21:30 sur le quai devant la coopérative a du être bien bruyant pour que plusieurs riverains et quelques membres de DCE nous aient signalé un niveau de décibel très élevé pour un calme dimanche soir !

En effet la musique électronique, quelle qu' en ait été la qualité, se serait bien passée d'un tel niveau sonore, jusqu'à près de 23:00 !

Et tout cela pour un public bien maigre, à peine une dizaine de personnes.

Un de nos adhérents de la Rive-Droite nous a confié la photo ci-dessous de l'orchestre, prise vers 22:30. On y voit en effet quelques spectateurs. La bande son enregistrée dimanche est à notre disposition...

 

Rappelons simplement qu'il existe une réglementation sur le bruit, que DCE a publiée en son temps (décret du 31 août 2006) qui s'applique à tous, et que nous posterons à nouveau sur le blog.

 

Beaucoup de bruit donc pour pas grand chose, en fin de compte..

 

Clohars-Carnoët-20120819-00242

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 14:08

 P1050138

 

 

 

Début décembre dernier nous avions publié la photo du quai Rive Droite encombré et en plein travaux de ravalement de la Coopérative Maritime. Nous vous avions alors promis une photo du quai après travaux et après le départ demandé du mobil-home. C'est chose faite depuis quelques semaines et voici donc cette photo : une belle façade repeinte en blanc aux volets bleus, un quai où l'activité de pêche du port retrouve son cadre naturel. Après tout c'est bien la vocation du quai de permettre l'accostage des bateaux, le déchargement du poisson et les activités liées à la pêche.

Le "joyau des petits ports bretons" comme on le nomme parfois, retrouve son charme. Bravo !

 

 

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 19:40

 

 

 

 


Force est de constater que nous voyons encore début décembre un mobil-home posé sur des parpaings et stationné sur le quai Rive Droite devant la façade de la Coopérative Maritime,  à un emplacement en  principe réservé aux activités des marins pêcheurs de Doëlan.

 

Oradukay oct 2011 

La remarque en avait déjà été faite auprès de la municipalité, mais il semble que les directives de la Mairie soient restées lettre morte.

 

C'est d'autant plus regrettable que nous louons ici la belle remise en état et le ravalement de la Coopérative Maritime, qui resplendit à nouveau tout en blanc avec ses belles lettres bleues.

DCE postera une nouvelle photo de la belle façade dès qu'elle sera visible !

 

 

 

Mobil-home Oradukay - oct 2011 (photo DCE)

 

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 03:48

Nous postons l'article publié le 26 août par le journal Le Télégramme.

DCE ne fait aucun commentaire sur ces animations, qui ponctuent la vie estivale à Doëlan et sont parfaitement légitimes (certains lecteurs du Télégramme ou bloggeurs peuvent penser bien sur differement), mais regrette que le bruit occasionné par les orchestres soit si élévé le soir ! Un sujet pour notre association qui reste donc d'actualité...

 

 

  Cliquer sur link pour lire l'article du Télégramme   
Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 14:14

Ce rappel provient de l'administration française, et on peut s'y référer sur le site officiel : www.service-public.fr

 

 

 

« Le bruit de voisinage est défini comme tout bruit portant atteinte, dans un lieu public ou privé, à la tranquillité du voisinage »

Provenance du bruit

La loi distingue 3 types de bruit de voisinage :

·         les bruits domestiques :

o        provoqués par un individu qu'il soit locataire, occupant ou propriétaire de son logement (cri, talons, chants...),

o        provoqués par l'intermédiaire d'une chose dont on a la garde (outil de bricolage, instrument de musique, pompe à chaleur, éolienne...),

o        provoqués par l'intermédiaire d'un animal dont on est responsable.

·         les bruits résultant d'une activité professionnelle, sportive, culturelle ou de loisir organisée de façon ponctuelle ou soumise à autorisation,

·         les bruits provenant de chantiers (marteaux-piqueurs et autres engins) et d'infrastructures de transport (autoroute, avion...).

Bruits sanctionnés

L'infraction est constituée dès lors que le bruit cause un trouble anormal de voisinage et ce, même si la tranquillité d'une seule personne est troublée.

La notion de trouble anormal du voisinage a été créée par la jurisprudence. Elle repose sur le principe selon lequel toute personne doit nécessairement tolérer de la part de ceux qui l'entourent une certaine dose de désagrément inhérent au voisinage. Il y a cependant un seuil au-delà duquel ces désagréments ne sont plus supportables, c'est ce que les juges appellent "les limites des inconvénients normaux du voisinage". C'est le franchissement de cette limite qui amène les juges à accorder la réparation du trouble.

Moment

L'infraction peut être commise à n'importe quel moment de la journée. On parle de bruit diurne lorsqu'il se produit durant la journée entre 7 heures et 22 heures et de bruit nocturne lorsqu'il apparaît entre 22 heures et 7 heures.

Critères d'appréciation

Pour apprécier le franchissement de la limite de l'inconvénient normal du voisinage, les juges étudient les situations au cas par cas, généralement en fonction de 5 critères :

·         la durée et le moment où le bruit se produit (bruit diurne ou bruit nocturne),

·         son intensité,

·         sa répétition,

·         le lieu où il se produit (zone rurale ou urbaine). Les juges peuvent considérer, par exemple, que la présence d'un poulailler à la campagne peut être mieux tolérée qu'à la ville, 

·         l'âge de la personne qui subit le trouble et son état de santé, par rapport à ce que devrait ressentir une personne bien portante.

Un seul de ces critères suffit pour constituer l'infraction sans qu'il soit nécessaire de prendre des mesures acoustiques pour vérifier l'intensité du bruit et sans qu'il soit nécessaire de démontrer une faute de l’auteur du bruit.

Références

 

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 15:05

cliquer sur link pour lire l'article

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 21:51

 

Réunion de Quartier DOELAN du 23-10-2010

 

« Ce que DCE a retenu de la réunion de quartier de Doëlan tenue par l'équipe

Municipale le 23/10/2010 » sur le sujet :

 

NUISANCES SONORES ET VISUELLES :

 

 

- Le maire informe qu’il n’a donné aucun accord concernant une autorisation de

produire de la musique au restaurateur installé l’été sur le quai  de la Rive-Droite.

DCE en conclu que le restaurateur est donc assujetti au droit commun

concernant le tapage nocturne. Le maire se dit prêt à discuter avec lui  de ce

sujet.

Suite à une question posée, le maire rappelle que concernant le domaine sanitaire ceci

n’est pas de son ressort mais de celui des administrations concernées.

 

- Concernant le ramassage des ordures à Doëlan, le maire rappelle que la Cocopaq,

l’été, ramasse les poubelles jaunes tous les 3 jours et les autres poubelles tous les

jours ouvrés.

 

- Camping-Car : il ne devrait y avoir aucun camping-car sur le port de Doëlan

la nuit, le stationnement y étant interdit.

Partager cet article
Repost0