Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Association Doëlan-Clohars-Environnement
  • : Protection et valorisation des sites, sentiers, chemins, faune et flore, eaux et mer, patrimoine et cadre de vie à Clohars-Carnoët (29360) contact : asso.dce@gmail.com
  • Contact

Vie de l'association

En cliquant sur les mots et années soulignés ci-dessous vous accédez aux documents :   

> Statuts votés le 28 octobre 2010 (sur le site de l'association) cliquer sur : link

Journal annuel de "DCE" des années :  2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005 -

2006 - 2007 - 2008  - 2009 -  2010  - 2011 -   2012  - 2013

Recherche

Pages

23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 08:42

Accéder à la lettre de DCE adressée aujourd'hui au Maire de Clohars-Carnoët en cliquant sur le lien ci-dessous :

link

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Toute cette agitation autour de ce projet me semble bien vaine. Quel est le but recherché? pour une fois qu' un projet créateur est porté on entend que critiques et récriminations à son encontre. A<br /> ce jour je n'ai ni lu ni entendu la moindre critique positive et pourtant si l'on y réféchit bien des arguments en sa faveur sont bien réels. Outre l'aspect novateur et économique il y en a<br /> d'autres qui sont largement passé sous silence par ses détracteurs acharnés. Cette zone deviendrait un sanctuaire ou il ne serait plus possible d'y poser le moindre casier ou d'y tremper un seul<br /> hameçon!! Je n'y vois là que des avantages. La faune halieutique y trouvera un lieu ou elle pourra s'y réfugier et peut être s'y reproduire faisant enfin revenir près de nos bords quelques poissons<br /> qui lentement les ont désertés. Ecoutez un peu les pêcheurs plaisanciers qui ne cessent de se plaindre de la pauvreté de la ressource!! Ils ne voient que l'aspect négatif qui va bouleverser leur<br /> petites habitudes et sur l'immensité de la mer ce n'est pas quelques petits hectares de moins sur lesquels ils ne pourront plus traquer le homard ou le merlan qui devrait changer grand chose.Les<br /> habitudes ça se change de cette façon on évite de vieillir.Voila pour la partie Océane. Las, va t-on me dire, mais les camions?? Ben oui quoi, les camions. A-t'on oublié le temps qui n'est pas si<br /> lointain ou il y avait sur le port de Doëlan un conserverie de poissons? Si ma mémoire est bonne les boites de sardines ne quittaient pas le port par bateau mais bien en camion et cela représentait<br /> un joli tonnage tous les jours entre celles qui arrivaient toute frétillantes en camion frigo et celle qui repartaient bien rangées dans les boites!!! Eh que n'a t'on entendu de râleurs patentés<br /> quand l'usine a quitté le rivage pour l'intérieur des terres!! Tout fout le camp mon pov monsieur, si vous aviez connu avant guerre y avait des usines des deux bords des bistrots partout même une<br /> boulangerie (anciennement la Chalutièere) et une épicerie ( chez Irène) maintenant y a pu rien y avait du rheuz autour du port. A vouloir tout interdire , tout bloquer, tout immobiliser tout<br /> sanctuariser l'on marche à reculon, L'activité est la vie , l'immobilisme est la mort et mois je souhaite rester vivant et marcher avec mon temps, j'irai poser mes casiers un peu plus loin et ce<br /> n'est pas quelques camions qui m'empêcheront de dormir d'autant plus qu'ils ne circuleront probablement pas la nuit
Répondre