Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Association Doëlan-Clohars-Environnement
  • : Protection et valorisation des sites, sentiers, chemins, faune et flore, eaux et mer, patrimoine et cadre de vie à Clohars-Carnoët (29360) contact : asso.dce@gmail.com
  • Contact

Vie de l'association

En cliquant sur les mots et années soulignés ci-dessous vous accédez aux documents :   

> Statuts votés le 28 octobre 2010 (sur le site de l'association) cliquer sur : link

Journal annuel de "DCE" des années :  2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005 -

2006 - 2007 - 2008  - 2009 -  2010  - 2011 -   2012  - 2013

Recherche

Pages

30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 14:00

 

 

 ----->   La prise de position officielle de DCE sur ce sujet a été publiée sur ce blog le 19 mai 2014.

 

Suite à cette prise de position, plusieurs membres du bureau de DCE ont été reçus par M. Juloux, Maire de Clohars-Carnoët.

 

A l’issue de cette visite le bureau de l’association DCE tient à faire part à tous de son inquiétude quant au projet de culture d’algues marines sur le littoral. En voici les principales raisons :

 

Le projet a été établi en dehors de toute concertation avec les associations environnementales contrairement à ce qui est prévu par la loi.

 

L’enquête publique s’est  déroulée sans grande publicité dans la presse et à une période  inadéquate….entre les fêtes de fin d’année 2013…

 

La taille de l’emprise du projet sur le domaine maritime est surdimensionnée (5 kilomètres de longueur sur plus d’un kilomètre de largeur) et portera  atteinte à la circulation des plaisanciers et des pêcheurs côtiers.

 

La durée de la concession du projet varie selon les réunions, mais semble sans commune mesure avec la réalité de l’entreprise et des ses débouchés économiques à long terme.

 

On note une absence totale d’étude d’impact sur les risques pour la faune et la flore marines…pas d’état initial du milieu ni même de courantologie, par exemple des conséquences de plusieurs milliers de bouées en  surface, sans compter les milliers de corps morts en béton déposés sur les fonds.

 

La prévision d’emplois liée au projet est  variable, et ne paraît pas rigoureuse alors que l’expérience de réalisations existantes devrait le permettre un certain réalisme. Cette seule prévision initiale a pourtant déjà reçue un accueil favorable de la part des autorités et l’octroi de subventions….

 

La faisabilité d’un débarquement sur les quais de Doëlan est pour le moins hasardeuse. La cale de la rive gauche est soumise à un fort courant et au ressac.
Le chenal doit rester libre pour la circulation maritime et les mouillages destinés à l’accueil des plaisanciers de passage pour y faire escale ou s’y réfugier doivent être aisément accessibles.

 

Faire passer par la rue de KERUSTER des tracteurs et des remorques lourdement chargées (sans doute de type étanches) semble peu compatible avec les infrastructures piétonnes mises en place pour un meilleur accueil des piétons et des touristes.

 

Si comme le confirme le premier magistrat de la commune, il serait hors de question de passer par le centre bourg, on peut se demander quel serait l’itinéraire emprunté pour rejoindre  Kerhuiten en Moëlan. Aucune réponse là encore dans le dossier présenté par le promoteur.

Serait-ce  le carrefour de Portsach vers Langlazic puis la route de St Jacques en direction de Kervenou Doëlan ?

Que de détours inutiles, de pollutions prévisibles et de risques d’accident car la voirie n’est pas prévue pour recevoir ce genre de trafic.

 

DCE n’a pas pris une position de refus « à priori »  concernant la culture des algues dans le cadre du développement du littoral, mais l’association ne peut accepter les faiblesses et les incohérences du projet dans son état actuel.

 

DCE appelle tous ceux qui veulent exprimer leurs craintes à se rendre à la Mairie de Moëlan pour consigner leurs observations dans le cahier mis à la disposition du public…, en attendant qu’il en soit de même à Clohars-Carnoët.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires