Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Association Doëlan-Clohars-Environnement
  • : Protection et valorisation des sites, sentiers, chemins, faune et flore, eaux et mer, patrimoine et cadre de vie à Clohars-Carnoët (29360) contact : asso.dce@gmail.com
  • Contact

Vie de l'association

En cliquant sur les mots et années soulignés ci-dessous vous accédez aux documents :   

> Statuts votés le 28 octobre 2010 (sur le site de l'association) cliquer sur : link

Journal annuel de "DCE" des années :  2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005 -

2006 - 2007 - 2008  - 2009 -  2010  - 2011 -   2012  - 2013

Recherche

Pages

2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 15:05
P1050157
Nous publions ici des photos prises par DCE de l'ex-usine Capitaine Cook en janvier 2012, après la tempête de décembre. Suite aux importants dégâts et à l'arrêté de dangerosité pris par la Mairie, Intermarché réagit, et commence la démolition ! Surprise ou bien réponse logique ?
Nous allons voir ce que deviennent les projets récemment présentés  par la municipalité, et veillerons à la qualité des éventuelles réalisations  sur ce site et au respect de l'environnement de Doëlan.
P1050152 P1050155

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   (3 photos DCE)

 

Vous trouverez ci-dessous l'article du Télégramme du 2 février 2012  à ce sujet :    

Ex-usine Capitaine Cook. La démolition a débuté

 

 Les travaux de démolition de l'ancienne usine Capitaine Cook ont débuté, hier, sur le port de Doëlan. La cheminée, haute de 17m, a été détruite dans la journée. Dans un communiqué, la mairie indique avoir «été avertie lundi soir que le groupe ITM (Intermarché), propriétaire du site, allait procéder à la destruction totale des bâtiments lui appartenant». Cette procédure «fait suite à une demande de permis de démolir déposée par le groupe en mairieen date du 3octobre 2011, puisde l'avis de mise en périlimminent du 12janvier consécutifaux différentes tempêtes», est-il indiqué. «En aucun cas la mairie n'a accordé ni demandé la destruction de ce site, mais en l'état des pouvoirs du maire, elle ne peut intervenir sur cette décision (article R 421-27 du code de l'urbanisme)». 

 

Conserver les bâtiments d'intérêt patrimonial

 

Le maire «a cependant demandé, oralement à plusieurs reprises et par deux courriers recommandés (en date du 25octobre 2011 et du 31janvier 2012) à ce que les bâtiments d'intérêt patrimonial soient laissés en l'état: Maison Berthèle, ancienne cheminée de la conserverie». Pour les façades, le maire a aussi «demandé que l'architecte des Bâtiments de France soit consulté. Aucune réponse à ces demandes réitérées n'a à ce jour été enregistrée. Contacté par téléphone lundi, un des responsables du groupe ITM nous a indiqué qu'ils étudiaient la demande de préservation de la Maison Berthèle».

 

Le projet de reconversion maintenu

 

 120201194612029 59 000 apx 470Le maire rappelle que «le site fait l'objet d'un droit de préemption transféré à l'établissement public foncier (EPF) afin de reconvertir cette ancienne friche.Une étude menée par l'EPF, la commune et différents acteurséconomiques a abouti à la faisabilité d'une reconversionautour d'une activité d'écohôtel-restaurant et d'activités tertiaires en lien avec la mer». Et indique que «le groupe Intermarché a fait part officiellement mardi 31janvier de son intention de rechercher un investisseur pour mettre en oeuvre ce projet».

 

  (2 photos Ouest-France du 2 février 2012) 

 

1587579 11434969-cheminee2-20120202-s123b 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires