Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Association Doëlan-Clohars-Environnement
  • : Protection et valorisation des sites, sentiers, chemins, faune et flore, eaux et mer, patrimoine et cadre de vie à Clohars-Carnoët (29360) contact : asso.dce@gmail.com
  • Contact

Vie de l'association

En cliquant sur les mots et années soulignés ci-dessous vous accédez aux documents :   

> Statuts votés le 28 octobre 2010 (sur le site de l'association) cliquer sur : link

Journal annuel de "DCE" des années :  2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005 -

2006 - 2007 - 2008  - 2009 -  2010  - 2011 -   2012  - 2013

Recherche

Pages

27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 22:55

Nous publions un extrait de l'article paru dans Ouest France il y a plusieurs jours.

 

 

Après d'importants travaux, Le Rigolo a retrouvé le plan d'eau du Port Rhu de Douarnenez,. Le temps de faire les finitions et dès que les conditions météo le permettront, le vieux misainier rejoint Doëlan Samedi 28 avril (quai Sanceo à partir de 9:30)

 

Remplacement des préceintes, sous-préceintes, 19 têtes de membrure, les serres de chaque côté, l'étambrai et les fargues (structure entre les deux bords à l'avant du bateau au-dessus du pont), les plats-bords, les estains et l'étambot, le tableau arrière, le pont arrière, la barre, la voile de tape-cul... Ces gros travaux étaient devenus indispensables. Faute de quoi, le misainier aurait rejoint les carcasses des vieilles coques sur une grève quelconque, dans quelques années.

Du sur-mesure

Toutes les pièces sont fabriquées sur mesure, en chêne (sauf la barre qui est en acacia), chacune d'elle ne pouvant être tracée, taillée, poncée qu'après que la précédente soit posée. Quelques modifications de structure ont été faites pour éviter le retour des infiltrations d'eau douce, en particulier sur l'affleurement des têtes de membrure au niveau des plats-bords et dans la cale arrière. L'ensemble des pièces a reçu les traitements préventifs nécessaires à leur longévité.

Mauvaises surprises

Lors des études préliminaires, une partie des travaux ne pouvait être appréhendée. À titre d'exemple, à l'origine, il n'était prévu le changement que de quatre têtes de membrures et non 19 comme il a fallu le faire finalement; de même, seules les préceintes avaient été prévues. Les membres de l'association savaient qu'après démontage, il pourrait y avoir de mauvaises surprises, mais il était impossible de déterminer lesquelles. Ceci explique l'augmentation du coût des travaux au fil du chantier. Avant le retour à Doëlan, il reste à faire quelques travaux de finition (par les bénévoles en principe): lasure des plats-bords, du pont arrière, des bancs, peinture du pont. Ce sera chose faite dans les jours à venir.

Remettre à flot les finances

Au niveau du financement, il manque encore à l'association environ 8.300 € pour boucler le budget. Après les travaux qui ont mobilisé les énergies depuis le début de l'année, les bénévoles vont donner le maximum pour collecter les fonds nécessaires par la souscription publique.

 

DCE vous propose de vous rendre également sur le site :

http://labandedurigolo.free.fr/joomla/index.php

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires