Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Association Doëlan-Clohars-Environnement
  • : Protection et valorisation des sites, sentiers, chemins, faune et flore, eaux et mer, patrimoine et cadre de vie à Clohars-Carnoët (29360) contact : asso.dce@gmail.com
  • Contact

Vie de l'association

En cliquant sur les mots et années soulignés ci-dessous vous accédez aux documents :   

> Statuts votés le 28 octobre 2010 (sur le site de l'association) cliquer sur : link

Journal annuel de "DCE" des années :  2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005 -

2006 - 2007 - 2008  - 2009 -  2010  - 2011 -   2012  - 2013

Recherche

Pages

27 septembre 2020 7 27 /09 /septembre /2020 16:04

Bonjour à toutes et tous, 

L'année 2020 a été pour DCE très perturbée par la crise sanitaire et sociale du COVID 19 ; elle a contrarié l'ensemble des projets associatifs.

Néanmoins et comme l'a  permis un décret en conseil d'état,  je vous propose de tenir l'assemblée générale 2019 de DCE à distance ce mercredi  30 septembre à 18h30 via Zoom.  le lien de connexion vous sera précisé ultérieurement. 

 

Doelan Clohars Envionnement

                Rapport d’activité 2019

 

L’année 2019 a été une année de transitions et de continuité au sein de DCE. L’élection d’un nouveau conseil d’administration lors de l’assemblée générale du 12 août a permis de poursuivre l’engagement de DCE sur les 3 sujets majeurs :

  • L’impact des projets économiques du territoire sur l’environnement : algo-culture,  devenir de la friche capitaine Cook, projet de méthaniseur
  • La protection des patrimoines naturels et des paysages : chemins creux, talus et  arbres. 
  • La continuité du sentier côtier

Sur le projet d’algo-culture

Le tribunal administratif avait validé en décembre 2018 le projet d’implantation de la concession au large de Moelan sur une surface de 225 hectares concernant 3 parcs . DCE ayant comme les 6 autres associations été déboutée et a dû s’acquitter des frais de procédures à hauteur de 1238 euros. 

Début 2019 DCE a intégré le collectif d’associations PERL : ACR 29, APB, APPM, APUB, Rivières et Bocages et Eaux et rivières de Bretagne dans l’objectif de continuer à suivre la mise en œuvre de ce projet. Le collectif s’est réuni 7 fois entre janvier et fin juillet 2019. À fin 2019, il semblerait que le projet ait été redimensionné passant de 225 à 187,5 hectares et de 3 parcs à un seul et que le démarrage de la culture soit prévu pour l’été 2020. DCE reste vigilant sur le devenir de ce projet et notamment sur la question du débarquement des algues à Doëlan.

Sur le devenir de la friche Capitaine Cook     

Suite à la rencontre de septembre 2019 entre la Présidente de DCE et Monsieur Juloux Maire de Clohars-Carnoet, DCE a été invitée fin septembre 2019 comme d’autres acteurs locaux représentatifs à rencontrer Monsieur Jaclin porteur d’un projet d’hôtellerie-restauration  sur la friche Capitaine Cook. Les intentions du projet présenté tant sur le plan de l’insertion architecturale et paysagère que sur le plan de l’ouverture des activités aux habitants sont apparues intéressantes et DCE  a confirmé son souhait de poursuivre la concertation sur ce projet.  Un point lié à l’accessibilité routière du site (voirie, sens de circulation, stationnement …) compte-tenu de la configuration de cette portion de la rive gauche a également été pointé lors de cette réunion.

Sur le projet de méthaniseur à Kerrana,

DCE qui milite pour un développement des énergies durables s’est mobilisée au deuxième semestre 2019 aux côtés des riverains concernés et a été conduite à émettre des réserves sur le projet. Un courrier rappelant ces réserves notamment celles qui portaient sur  l’emplacement retenu ( proximité de la source du Merrien et zone humide) ainsi que sur le  flou régnant sur les sources d’approvisionnement du méthaniseur a ainsi été adressé au maire de Clohars en novembre 2019.

DCE s‘est donc félicitée de la décision du maire de renoncer à ce projet et reste ouverte à la concertation sur tout nouveau projet lié aux énergies renouvelables.

 

Sur la protection des chemins creux des talus et des arbres,

2019 a été une année de mobilisation particulièrement intense sur ces sujets.

Globalement DCE constate l’arrivée de nouveaux habitants sur la commune peu au fait des règles d‘urbanisme et notamment celles liées à l’ancienne AVAP transformée en SPR ( site patrimonial remarquable) par loi de juillet 2016 et ce en dépit de l’envoi ( confirmé par Monsieur le maire) d’une plaquette d’information lors des demandes d'autorisations d’urbanisme ou de dépôt de permis de construire

DCE a ainsi interpellé le service départemental des bâtiments de France pour les alerter sur la démolition du talus et les élagages excessifs réalisés Impasse des matelots. L’architecte des bâtiments de France s’est montré très réceptif aux informations remontées par DCE et confirme sa forte volonté de faire respecter les règles du SPR.    

En ce qui concerne les communs de village eux aussi menacés par l’absence de connaissance de nouveaux habitants sur cette spécificité bretonne ; un important travail de Jean Pierre Tanguy a permis de compiler dans un texte toutes les informations nécessaires. A partir de ce document, DCE a demandé l’inscription et la préservation des communs de village dans le PLUI. DCE tient ce texte à disposition de tous les intéressés.

DCE est également intervenue auprès des services municipaux et du maire concernant le chemin de la chapelle Sainte Anne de Doelan.

En effet ce chemin creux qui descend vers la fontaine de Kerdoalen est l’un des plus anciens et des plus beaux de Doelan. Or, des différends entre des propriétaires privés ont conduit à condamner l’accès automobile à une maison située en bordure de ce chemin (l’accès se faisait jusque -là par Kerdoalen). DCE a contacté les agences immobilières chargées de la vente de ce bien pour qu’elles puissent informer les éventuels acheteurs de l’impossibilité réglementaire d’accéder avec une voiture par le chemin de la chapelle et maintient le lien avec l’Architecte des bâtiments de France pour éviter toute dégradation de ce magnifique chemin creux. DCE a également fait remonter auprès des services municipaux et du maire ses inquiétudes sur des marquages d’arbres sur le talus du dit chemin - en bordure du lotissement en cours de construction car ces marques sont souvent le signe d’un futur abattage.

Enfin DCE s’est inquiétée de la transcription des prescriptions du SPR dans le nouveau PLUI intercommunal et notamment l’ identification de tous les chemins creux et talus comme tels.

Cette année 2019 a également été marquée par les enjeux liés au sentier côtier notamment dans l’anse de Stervinou. Pour rappel l’effondrement d’une portion du sentier côtier avait conduit à un itinéraire de contournement via les escaliers qui remontent vers Doelan. DCE qui avait interrogé l’Etat sur ce sujet en 2018  a échangé avec le Maire.  La mairie se trouve dans une impasse financière avec la nécessité de financer des études préalables d’un montant élevé et la perspective de travaux de confortement eux-mêmes très élevés.  

DCE a proposé au maire de Clohars-Carnoêt de lancer au printemps 2020 une cagnotte de crow-funding ouverte à tous les amoureux et utilisateurs des chemins côtiers de Doelan.

Le nouvel effondrement du sentier près de la maison rose, suivi début 2020 de celui situé juste à côté de la maison de Benoite Groult rendent nécessaire une prise en compte plus globale de la question de la préservation du sentier côtier. C’est en ce sens que des contacts ont été engagés avec l’Association des chemins de ronde du Finistère pour que DCE soit associée aux réflexions menées à l’échelle du département comme à celle de l’intercommunalité. 

Enfin, 2019 a vu de nouvelles ambitions pour DCE en matière de lien à la population avec une première participation au forum des associations de Clohars et la volonté de mettre en place des évènements visites, balades de sensibilisation à la protection de l'environnement - tous reportés pour cause de COVID. 

un grand merci donc aux membres du CA et aux adhérents qui par leurs alertent permettent à DCE de poursuivre son action.  

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires