Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Association Doëlan-Clohars-Environnement
  • : Protection et valorisation des sites, sentiers, chemins, faune et flore, eaux et mer, patrimoine et cadre de vie à Clohars-Carnoët (29360) contact : asso.dce@gmail.com
  • Contact

Vie de l'association

En cliquant sur les mots et années soulignés ci-dessous vous accédez aux documents :   

> Statuts votés le 28 octobre 2010 (sur le site de l'association) cliquer sur : link

Journal annuel de "DCE" des années :  2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005 -

2006 - 2007 - 2008  - 2009 -  2010  - 2011 -   2012  - 2013

Recherche

Pages

24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 20:51

 

Au cours de la dernière AG de DCE le 9 août 2012, Laurence Bineau, sa présidente, a montré quelques photos récentes de réalisations immobilières surprenantes à Doëlan, qui démontrent une évolution, qui va clairement dans le sens d’une dégradation de l’environnement visuel et du caractère architectural des deux rives du port.


  Cependant ne nous méprenons pas, la mission et les objectifs de DCE ne sont pas en premier lieu de dénoncer, et encore moins de s’opposer à l’évolution de l’urbanisme dans notre commune, ni d’avoir une attitude bloquée ou conservatrice, ayant pour objectif de critiquer toute nouvelle réalisation architecturale contemporaine. Bien au contraire, la mission de DCE est et demeure la défense de l’environnement de Doëlan, et cela passe par une vigilance accrue sur ce qui fait le charme et la réputation de la "ria" et de son port !

  Les belles réalisations, et il y en a, doivent être encouragées et citées bien entendu. Les efforts pour se doter d’une réglementation de type ZPPAUP sont reconnus et doivent être poursuivis à Clohars-Carnoët, comme cela a été fait dans d’autres communes de Bretagne. La récente contribution de l'AVAP doit aboutir à des résultats rapides et concrets.

Mais cela ne suffit pas à faire une politique.
Que sera Doëlan dans dix ou vingt ans ?
Que deviendra l’attrait du port, si on n’encourage pas les plaisanciers et les pêcheurs à y séjourner ?
Que deviendront les rives si souvent représentées par les peintres du Pouldu, de Doëlan ou de Pont-Aven, si nous ne préservons pas ce qui en a fait la beauté, le charme et la tranquillité ? 

Voila des questions sur lesquelles nous reviendrons dans le blog de DCE, et nous appelons nos adhérents à nous faire connaître leur avis, et à nous apporter des exemples illustrant leur propos.

Pourquoi ne pas rechercher aussi dans des communes du littoral, dans les îles bretonnes ou dans les rias et avens des beaux exemples de ce qui est fait pour préserver, et valoriser un site d’exception. Car c’est bien de cela qu’il s’agit !


Nous commençons dès aujourd’hui, en reprenant quelques photos exposées à l’AG, et nous poursuivrons notre série au fil du temps …

Série N°1

  Toits d’usine, une tradition historique à Doëlan ?

URBANISME-DOELAN-1-08-12-008--2-.jpg

(photo DCE)

Peut-être un clin d'oeil à un passé industriel présent en Bretagne ?

 

URBANISME DOELAN 2 08-12 002

(photo DCE)

A bientôt, à suivre...

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Si l'immobilier sur le secteur de Doëlan est préoccupant en ce qui concerne la situation actuelle ainsi que son évolution cela ne justifie en rien la forme de cette parution d'autant plus que<br /> l'esthétique des batiments en premier plan me semble plus que discutable à cette nuance près que l'immeuble de gauche est représentatif de la construction cornouaillaise fin 19ième début 20ième<br /> siècle (mansardes mise à part).<br /> Il me paraît utile de rappeler que pour observer Doëlan avec pertinence il est nécessaire d'avoir un point de vue W/E mais aussi E/W avec si possible un "objectif grand angle".<br /> Il me parait improductif voir dangeureux de pointer du doigt un cas particulier; le bon sens recommandant à chacun de faire selon ses moyens.<br /> Sans vouloir jouer les donneurs de leçons, il est bon de se souvenir de la maxime "ne fait pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse à toi même".
Répondre
A
<br /> <br /> Votre commentaire est pertinent et parfaitement recevable. Néanmoins pour notre association DCE il ne s'agit pas de pointer du doigt un cas précis, mais de mettre en garde contre la tentation de<br /> faire tout et n'importe quoi à Doëlan.<br /> <br /> <br /> Par ailleurs nous savons par expérience que les moyens n'ont souvent que très peu à voir avec l'esthétique et la qualité d'une réalisation, selon le principe bien connu qui veut que <br /> simplicité rime avec beauté !<br /> <br /> <br /> DCE<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />