Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Association Doëlan-Clohars-Environnement
  • : Protection et valorisation des sites, sentiers, chemins, faune et flore, eaux et mer, patrimoine et cadre de vie à Clohars-Carnoët (29360) contact : asso.dce@gmail.com
  • Contact

Vie de l'association

En cliquant sur les mots et années soulignés ci-dessous vous accédez aux documents :   

> Statuts votés le 28 octobre 2010 (sur le site de l'association) cliquer sur : link

Journal annuel de "DCE" des années :  2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005 -

2006 - 2007 - 2008  - 2009 -  2010  - 2011 -   2012  - 2013

Recherche

Pages

22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 23:45

 

Nous publions ci-dessous le compte-rendu officiel de l'AG 2012, qui sera également  disponible dans la rubrique "Vie de l'associaion DCE, statuts, AG,..."

 

 

                                     

 

ASSEMBLEE GENERALE  2012 de DOELAN-CLOHARS-ENVIRONNEMENT (DCE)

 

 

9 août 2012

           

 

 

           L'Assemblée générale de notre association D.C.E. s'est réunie le 9 Août 2012 à Clohars-Carnoët. Y assistaient également Monsieur le Maire Jacques Juloux et quatre de ses adjoints, Mesdames Maréchal et Goyon et Messieurs Duigou et Cottrel.

        

 A la suite de la présentation des bilans moral et financier approuvés à la majorité (à noter l'abstention du Maire), il y eut réélection de quatre membres sortants (Mmes Bineau et Le Moigne et MM. Endréo et Brangoulo), puis élection d'un nouveau membre : M. Bouque.

        

 Puis l'AG a approuvé par son vote la hausse de la cotisation (applicable en 2013) passant à 8 euros (individuel) et 15 euros (famille).

         

L'AG a ensuite examiné les différents problèmes qui se posent à Doëlan principalement:

 

  1- l'Urbanisme: DCE a dénoncé les nombreux exemples de constructions ou extensions étonnantes qui dénaturent l'espace environnemental suite à des Permis de Construire accordés par la Mairie sans grand souci apparent de l'impact visuel irréversible qui est créé.

       Le Maire répond que toutes les procédures sont chaque fois respectées, mais ne nous donne aucune garantie d'une surveillance accrue sur les différents projets qui pourront s'établir sur la ria.

 

  2- En liaison étroite avec l'urbanisme, l'AVAP (ex ZPPAUP) toujours inexistante sur la commune mais enfin en début d'élaboration suscite discussion sur son contenu parfois trop exhaustif. Malgré tout DCE appelle à sa création la plus rapide possible et confirme sa participation aux prochaines réunions organisées par la Mairie pour la conduite de l'étude.

 

  3- Le problème du devenir de la Conserverie Cook est abordé et le Maire confirme une « sans doute prochaine » signature entre Intermarché et l'EPF de Bretagne.

DCE rappelle sa volonté d'être en rapport étroit  avec tout promoteur qui présentera son projet d'hôtel sur le site, celui-ci n'ayant pas l'obligation de se conformer aux recommandations établies en Avril dernier par l'EPF, dans son étude de faisabilité.

 

  4- Les infrastructures portuaires sont évoquées avec les fissures de la digue. Une entreprise choisie par le Port mesurera les travaux à faire, suivra le chantier mais le montant financier nécessitera le recours à l'emprunt. Le Maire affirme que l’apparence actuelle du môle sera conservée grâce à la réutilisation des moellons existants.

    D'autre part la cale du Vieux- Doëlan pose un problème de "poche d'eau" dont l'origine est recherchée.

   Enfin l'état du Pont-Du n'offre aucune inquiétude; seuls les végétaux entre les pierres doivent être coupés sans tarder.

 

  5- Les questions diverses abordent:

   . L'établissement abusif de zones bleues (parking place de la Coopérative) qui présente une gêne importante aux riverains;

  . Les nuisances sur le port : une amélioration est à noter dans le respect des horaires autorisés mais le niveau des décibels reste toujours un sujet de préoccupation. Le débordement des surfaces autorisées pour les terrasses de restaurants reste d'actualité même si à l'automne les quais occupés doivent retrouver leur destination initiale.

  . La lutte contre les chenilles processionnaires devrait être pour DCE une action d'ensemble coordonnée par la Mairie en contrat avec la société choisie : diminution des coûts et lutte plus efficace.

  . La pollution en amont du ruisseau de Merrien sur la zone artisanale de Keranna est rappelée au Maire qui promet une solution à terme.

 

     Enfin un adhérent soulève la pollution visuelle que constituent également les nombreux fils électriques qui traversent la commune. A quand l'enfouissement? Monsieur le Maire nous assure qu'aucun enfouissement supplémentaire n'est prévu dans la mandature et que le coût en est très élevé...

 

                    La séance est levée et suivie du pot de l'amitié.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires