Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Association Doëlan-Clohars-Environnement
  • : Protection et valorisation des sites, sentiers, chemins, faune et flore, eaux et mer, patrimoine et cadre de vie à Clohars-Carnoët (29360) contact : asso.dce@gmail.com
  • Contact

Vie de l'association

En cliquant sur les mots et années soulignés ci-dessous vous accédez aux documents :   

> Statuts votés le 28 octobre 2010 (sur le site de l'association) cliquer sur : link

Journal annuel de "DCE" des années :  2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005 -

2006 - 2007 - 2008  - 2009 -  2010  - 2011 -   2012  - 2013

Recherche

Pages

26 août 2018 7 26 /08 /août /2018 14:30

Coup de colère de notre présidente Danièle Dupuy, depuis toujours vigilante sur le sujet des sentiers et autres chemins creux de la commune, repétant à qui veut l'entendre qu'il faut les préserver, comme partout en Bretagne, richesse du paysage, protection de la nature et intéret touristique d'aujourd'hui et de demain.

 

Lire son papier aux adhérents sur plusieurs chemins menacés à Doëlan, dont une portion du GR 34, et la lettre qu'elle vient d'adresser, au nom de DCE, au Préfet du Finistère.

 

1. Lettre aux adhérents 

 

Chers adhérents, chers amis de Doelan,

 

Faisant suite à notre A.G. du 9 Août, parce que l’un de nos adhérents nous a apporté depuis des informations nous permettant d’y voir plus clair sur l’un des sujets qui nous préoccupent, à savoir, la préservation des sentiers, qu’ils soient de randonnée ou chemins creux protégés sur la commune depuis 40 ans, nous avons souhaité faire le point .

DCE redit toute son inquiétude concernant 2 chemins creux, celui de l’Impasse des matelots que la mairie s’est engagée à remettre en l’état ( reconstruction du talus démoli, à l’identique, et plantation de chênes et châtaigniers abattus pour laisser passer des engins de construction) sans toutefois nous préciser de délais.

(relire à ce sujet l'article publié sur notre site le 14 décembre 2016 dans la rubrique « environnement, littoral de Bretagne », intitulé « Massacre à la tronçonneuse »)

Quant au chemin reliant la Chapelle à la fontaine de Kerdoalen , emprunté, avec l’aval de la mairie ?, par une voiture, DCE s’est engagé à rencontrer les propriétaires pour qu’une solution amiable soit trouvée, la mairie nous ayant précisé avoir échoué dans ses tentatives d’accord.

A propos de ces 2 chemins, faut-il redire que l’abattage des arbres, que nous soyons en AVAP ou pas est strictement interdit par la loi, ce que semblent ignorer nombre de particuliers et professionnels (agences immobilières notamment) ?

Autre sujet de préoccupation, le sentier de l’anse de Stervinou, qui s’est effondré en février dernier, depuis nos rencontres avec la mairie s’étaient terminées par le refus de celle-ci d’entreprendre des travaux, jusqu’au mois de mai dernier où Monsieur le Maire nous a adressé un courrier disant : « je vais faire procéder à une étude technique et financière afin de déterminer si la partie effondrée peut être réparée et dans quelles conditions » . De son côté DCE qui, depuis février dernier, a contacté les affaires maritimes, la communauté de communes, Monsieur le député, la Préfecture, continue à chercher des appuis pour que soit remis en l’état ce sentier de randonnée GR34, véritable enjeu économique pour la commune, puisque dorénavant on vient à Doelan, et de plus en plus, pour lui : «  le plus beau sentier de France » comme le titrait la presse il ya peu de temps.

(relire à ce sujet l'article publié sur notre site le 28 février 2018, intitulé « Sentier côtier : affaissement à l'anse de Stervinou»)

Continuons donc à être vigilants, nous avons hérité d’un beau pays qui bien sûr suscite des convoitises , notre action ne doit donc pas faiblir.

 

Danièle Dupuy, présidente de DCE

 

2. Lettre au Préfet du Finistère du 14 août 2018

 

Monsieur le Préfet,

 

Nous sollicitons de votre bienveillance des éclaircissements sur la législation des sentiers côtiers du Finistère.

Nous sommes confrontés en effet à une situation que nous jugeons critique voire inquiétante pour la sécurité des personnes.

Une portion du Sentier Côtier, par ailleurs itinéraire du GR34 le long de la ria dans le port de Doëlan (anse de Stervinou) s'est éboulée au mois de février dernier.

Nous avons immédiatement pris contact avec la commune responsable de l'entretien des dits sentiers qui nous a répondu qu'elle ne procéderait pas à la réparation. Une déviation du GR34 impraticable pour nombre de personnes a été mise en place dans l'urgence par les Affaires Maritimes faute de moyens financiers pour procéder à la réfection.

Depuis la situation a quelque peu évolué puisque la Commune nous a indiqué qu'une étude devrait être réalisée pour évaluer le coût de cette réfection.

Par la présente, nous souhaitons donc savoir, à qui incombe la charge de conserver et remettre en état les sentiers côtiers ? Quelle instance supporte la responsabilité en cas d'accident ?

En insistant sur la gravité et la dangerosité de la situation, nous vous remercions de l'attention que vous porterez à notre requête, et nous vous prions de croire, Monsieur le Préfet, en l'assurance de nos sentiments respectueux.

 

Danièle Dupuy, présidente de DCE

 

Partager cet article
Repost0

commentaires