Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Association Doëlan-Clohars-Environnement
  • : Protection et valorisation des sites, sentiers, chemins, faune et flore, eaux et mer, patrimoine et cadre de vie à Clohars-Carnoët (29360) contact : asso.dce@gmail.com
  • Contact

Vie de l'association

En cliquant sur les mots et années soulignés ci-dessous vous accédez aux documents :   

> Statuts votés le 28 octobre 2010 (sur le site de l'association) cliquer sur : link

Journal annuel de "DCE" des années :  2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005 -

2006 - 2007 - 2008  - 2009 -  2010  - 2011 -   2012  - 2013

Recherche

Pages

27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 00:12

article paru dans le Télégramme le 24 août 2015

Les adhérents de Doëlan-Clohars Environnement étaient très nombreux à l'assemblée générale de l'association, qui s'est tenue lundi dernier. La présidente, Laurence Bineau, a présenté les bilans (moral et financier) qui ont été adoptés. Suite à une démission et à la demande de non-renouvellement de mandat de certains membres du conseil d'administration, un appel à candidature a été lancé. Aucun volontaire ne s'étant manifesté, seuls Laurence Bineau et Marcel Bouque, membres du tiers sortant, ont vu renouveler leur mandat.

Un recours en contentieux contre le projet d'algoculture

L'action de l'association en 2014 a porté essentiellement sur quatre dossiers :

- la station d'épuration,

- l'aire de mise en valeur du patrimoine,

- la création d'un lotissement à Kerdoalen

- la demande d'appropriation du domaine maritime, au profit d'une algoculture industrielle.

Un recours gracieux contre la décision préfectorale ayant échoué, il a fallu se résoudre à un recours en contentieux, auprès du tribunal administratif de Rennes. Les Amis des chemins de ronde, association des pêcheurs plaisanciers de Merrien, l'association des plaisanciers de Brigneau, l'association des pêcheurs plaisanciers du Bélon Bretagne vivante, Eau et rivières de Bretagne, Doëlan-Clohars Environnement et la commune de Moëlan mènent de front ce recours. Un sujet qui fait parler...

Les nombreuses questions posées montrent l'importance du sujet qui a même retenu l'attention d'un député européen, auteur d'un courrier circonstancié à Ségolène Royal, ministre de l'Écologie. Risque invasif dû à la concentration « alors que plusieurs exploitations dispersées offriraient plus d'emplois », transport des algues, débarquement au port de Doëlan, devenir des déchets de traitement, répercussion sur la pêche côtière locale...

Autant de sujets brûlants débattus jusqu'au pot de l'amitié.

© Le Télégramme

Partager cet article
Repost0

commentaires